Vous êtes ici : Accueil / Point d’appui assuétudes
titre_logo_presentation_db.png

Expérience


H2O pour que la soirée se termine bien

Resumé

"H2O, pour que la soirée se termine bien" est un dispositif de prévention par les paires et de réduction des risques en milieu festif qui cible les groupes de jeunes du secondaire et du supérieur rassemblés en soirée à Louvain-la-Neuve.

 Lors de plusieurs soirées propices aux rassemblements de jeunes (printemps, jours blancs, rentrée scolaire) des stewards sillonnent les différents sites pour aller à la rencontre des fêtards. Leur mission consiste à porter un triple message positif : boire de l'eau, réduire les nuisances (bruit, déchets, …) et prendre soin les un·e·s des autres.

Elements de contexte

Ce projet est l’aboutissement d’une réflexion interne de la ville qui, depuis l’été 2020 - suite aux restrictions sanitaires – a vu augmenter et se régulariser des rassemblements de jeunes au parc de la Source et au lac de Louvain-la-Neuve.

Ces rassemblements entraînant des nuisances (bruits, déchets, bouteilles en verre cassées,…) mais également des consommations importantes d’alcool notamment chez les plus jeunes, la ville voulait apporter une réponse « préventive ».

Le dispositif s’inspire du projet « un lac pour tous » déjà proposé par la ville et l’UCLouvain il y une quinzaine d’années.

Objectifs

Ce projet vise à :

  • Assurer une présence visible, rassurante, accueillante et vigilante sur les différents sites ;
  • Sensibiliser et informer sur les risques liés aux consommations ;
  • Apporter une écoute et soutien pour des situations de mal-être, de jeunes en difficulté.
  • S’assurer que les groupes de jeunes gèrent leurs déchets.

Public

élèves du secondaire (13-18 ans) et du supérieur (18-25 ans)

   ( Adolescent  Adulte  )

Milieu de vie

  • Milieu festif
  • Milieu urbain
  • Milieu étudiant

Démarches et actions

1-      Elaboration et recrutement

Suite à la réflexion en interne de la Ville, le dispositif est réfléchi et conçu par le service de Cohésion et Prévention sociales (SCPS) juste avant les jours blancs en juin 2021.  Un appel à candidature est lancé via différents canaux (Ville, UCLouvain, …) pour recruter 8 jobistes (des étudiants en kot ou habitant Ottignies-Louvain-la-Neuve).

2-      Formation des stewards

Le SCPS organise une formation de deux jours en collaboration avec l'asbl Univers Santé et la participation du service Juridique de la Ville et de la zone de police.

Durant ces deux jours les messages, les supports visuels et les postures à adopter sont co-construits avec les jobistes. La formation se base sur le vécu et les connaissances des jeunes, ce sont eux, par exemple, qui définissent les circuits dans la ville.

3-      Les jours blancs 2021

Le dispositif H2O se déroule durant les jours blancs du 18 au 30 juin 2021 de 16h à 24h, soit 11 soirées d’affilées (hors week-end).  Les stewards vont au contact des jeunes fêtards, entament avec eux, la discussion, les sensibilisent et les informent (Boire de l’eau, Réduire les nuisances et raccompagner ses ami·e·s). Ils sont également là pour observer, recenser et relayer des situations à risques.

Ils sont équipés de flyers, de gobelets jetables et de sacs à dos à eau (15l et 5l).  Ce matériel est mis à disposition par la ville et par l’asbl Univers Santé.

Chaque soirée se termine par un débriefing qui servira de base pour préparer la suivante.

4-      Evaluation et préparation de l’édition 2022

Durant cette première édition, les stewards interrogent les fêtards (via une petite enquête) pour mieux appréhender les problématiques liées à ces rassemblements. Une évaluation est également réalisée auprès des jobistes (voir plus bas). Les résultats sont communiqués en interne mais aussi aux partenaires et aux stewards. Ils sont présentés aux partenaires potentiels lors d’une AG du Réseau de soins en assuétudes ASARBW.

Une fois le choix entériné de relancer le dispositif en 2022, une réunion de coordination est organisée au printemps 2022 pour orienter les prochaines soirées. L'asbl Modus Vivendi et l’AMO La Chaloupe rejoignent le projet. 

Le recrutement des nouveaux jobistes passe notamment par la diffusion de l’annonce via les canaux de l’UCLouvain : Univers santé et le Service d’aide aux étudiants qui la relaient vers les Cercles et instances AGL ce qui amène des profils internes à l’UCL qui ont plus d’expériences en milieu festif. Trois jobistes de 2021 réitèrent leur participation. Le nombre de jobistes passe à 12.

La formation est réduite à 1,5 jours. Y sont abordés la communication non-violente (par un formateur issu du réseau de formateurs en CNV - communication non violente), la communication entre les stewards, la gestion logistique et les postures à adopter face aux groupes mais aussi face aux risques potentiels (bagarre, agression, coma éthylique, …). Enfin Univers Santé sensibilise les jeunes aux aspects physiologiques de la consommation d’alcool et la Maison du développement durable à la pollution des eaux par les mégots et autres capsules de bière.

5- Edition 2022

Suite aux observations et à l’évaluation de l’édition précédente, le SCPS fait évoluer le dispositif pour qu'il réponde au mieux à la réalité de terrain notamment en étendant la période couverte. En plus des jours blancs de juin, les stewards sont présents de 16h à 24h les vendredis de mai et de septembre (18 soirées en tout).

Une nouvelle fonction est créée : coordinateur. Les coordinateurs (équipe tournante composée d’éducateurs de rue de la Ville et de jobistes) assurent, en plus de la mission de steward, le suivi opérationnel et  logistique (matériel et gestion du local d’appoint) des soirées et la communication fluide entre les parties prenantes (stewards, partenaires, Police, commerçants).

Stewards et coordinateurs vont tous à la rencontre des jeunes.

Un briefing a lieu pour chaque soirée à 16h pour débriefer la précédente et préparer celle du jour.

Le flyer, potentiel déchet, reste un support d’information utile mais est complété par une page Instagram qui propose plusieurs stories autour des soirées. Les messages et techniques d’approche des groupes sont adaptés. Une attention particulière est mise sur la gestion des déchets, la réduction des nuisances sonores et le retour « safe ». Aux gobelets et sacs à dos à eau sont ajoutés des cendriers réutilisables et des sacs poubelles fournis par BeWaPP.

En plus des stewards et des coordinateurs,  deux éducateurs de l’AMO la Chaloupe sont également présents pour faire connaître leur service et pour être à l’écoute des jeunes en difficulté.

Enfin deux éducateurs de l’asbl Modus Vivendi, spécialisée en réduction des risques en milieu festif,  viennent le temps d'une soirée à la rencontre des fêtards pour aborder les consommations de drogues avec comme support le kit « roule ta paille », un carnet de 10 feuilles qui se roulent, individuellement pour former des pailles destinées au sniff de produits psychoactifs.

Au terme de chaque soirée, les stewards complètent un questionnaire en ligne qui servira pour adapter le programme de la soirée suivante.

 

Moyens

Ressources humaines :

  • Service de Prévention et de Cohésion sociales :
    • selon les moments entre 2 et 4 personnes pour la mise en place du dispositif,
    • pendant la durée du dispositif, 2 éducateurs pour l’organisation pratique, la logistique et qui sont également coordinateurs pendant les soirées (principe d'alternance selon le planning établi)
  • 3 jobistes "coordinateurs" (principe d'alternance selon le planning établi - minimum 2 coordinateurs par soirée)
  • 9 jobistes "stewards" (principe d'alternance selon le planning établi - entre 4 et 8 stewards par soirée).

En interne, d’autres services sont impliqués (ressources humaines, services techniques).

En externe, des services et réseaux interviennent pour une présence en soirée et/ou une aide : Univers Santé, le Réseau 107 et Archipel, Modus Vivendi.

L'AMO la Chaloupe mobilise deux éducateurs de rue qui sont présents pour l'ensemble des soirées.

Pour la préparation et la gestion quotidienne, cela représente +- 75heures de travail cumulées par les quatre personnes du service qui y sont impliquées.

Sur le terrain, cela représente environ 900 heures de présence cumulées.

Ressources matérielles

La logistique est importante : accès à l’eau, supports visuels (flyers, affiche, …), équipement (pulls, t-shirt), gobelets jetables, sacs poubelles, cendriers réutilisables, sacs à dos à eau (15l et 5l), accès à des locaux (stockage, repos, briefing, …), etc.

A noter qu’il y a pas mal de prêts/dons de matériel et équipement qui ont été négocié (BeWapp, Univers Santé, La Province du Brabant wallon, …) et qui soulage le budget.

Ressources financières

 Le budget global pour 2022 est évalué à environ 20.000 euros à savoir :

  • 12.000 € pour couvrir les prestations des jobistes
  • 1.500 € pour des frais de fonctionnement (inclus la formation)
  • le personnel interne - Environ 5.000 €.
  • L’UCLouvain intervient pour 2.500 € en 2022

Evaluation et enseignements

L'évaluation de cette opération s'est révélée positive, de l'avis de toutes les parties prenantes : fêtards, habitants, police et services communaux concernés.

Voici ce qui ressort des débriefings quotidiens 2021 et 2022 :

  • l'ensemble des parties prenantes salue le dispositif, son impact, son importance ;
  • la sensibilisation par les paires est très positive;
  • la démarche en générale, approche respectueuse de la fête, éducative et non moralisante (posture positive de soutien et non de rappel à la règle) est bien accueillie par le public;
  • la qualité des jobiste : l'équipe était diversifiée, impliquée, sérieuse, en cohésion. Le choix et la qualité des jobistes est primordiale. En 2022, de par leur recrutement via les cercles ils avaient tous une expérience en cercle, en évènement ou en gestion de soirée (t-shirt jaune, responsable bar, …) ce qui facilite le contact. De plus certains suivent des cursus intéressants (assistant social, communication, psycho, …) pour une approche de prévention par les pairs;
  • les stewards se sentent reconnus : job gratifiant, sentiment d’utilité. En 2021, les conditions météo et les soirées toutes "d'affilées" avaient érodé leur motivation;
  • la formation est perçue comme pertinente : infos sur alcool, sur les aspects juridiques, participation des stewards à la mise en pratique (flyers, enquête, types de message…).
  • la flexibilité sur le terrain (adaptation en fonction des endroits où le public est présent) est soulignée  par la police.
  • l'eau gratuite est appréciée, le message sur l’eau passe assez bien ;
  • pour les déchets, c’est moins évident mais ça fonctionne assez bien si l’attitude des stewards est « proactive » : ouvrir le sac, suggérer de ramasser ensemble, …
  • L’action policière discrète est appréciable et appréciée mais encore fortement liée à la posture des policiers en service (certains plus directs, d’autres plus nuancés et privilégiant la proximité du message).
  • au niveau du partenariat : Intérêt des synergies avec d’autres services (police, Gestion Coeur de Ville,  service juridique, secrétariat des échevins, AMO, Modus Vivendi) : à élargir à d’autres services.

L'impact est difficile à mesurer mais il est réel.

Perspectives envisagées

La ville prévoit d’intégrer le dispositif dans la durée pour les années à venir. Il s’inscrit dans les objectifs de prévention des nuisances sociales du service de Cohésion et de Prévention sociales.

Il complète aussi des dispositions légales (ordonnances de Police) pour apporter une réponse globale à la problématique.

Pour aller plus loin

Observer le terrain, aller à la rencontre des jeunes

Analyser la problématique et ce qui existe déjà comme actions

Prendre contact avec les acteurs de la prévention

Et… nous contacter pour plus de détails sur l’organisation 

Venez écouter les jobistes en parler dans cette capsule de la RTBF 

Institution porteur(s) de l'expérience
Service de cohésion et prévention sociale de la Ville d'Ottignies-Louvain-la-Neuve
Periode de déroulement du projet
depuis juin 2021
Territoire
le projet se situe à Louvain-la-Neuve mais des jeunes des communes avoisinantes (Wavre, Rixensart, Mont-Saint-Guibert, Court-Saint-Etienne, Waterloo) voir même hors Brabant wallon (Bruxelles, Namur, Liège) participent également aux rassemblements
Ottignies-Louvain-la-Neuve
Formations

formation à la CNV sur le réseau des formateurs en CNV : https://cnvbelgique.be/coordonnees-des-formateurs

Personne de contact
Steve Evrard
steve.evrard@olln.be
010/43 64 80

Edité par le clps-bw
Dernière modification le :
03-08-2022
« Septembre 2022 »
Septembre
LuMaMeJeVeSaDi
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930