Vous êtes ici : Accueil / Point d’appui assuétudes
titre_logo_presentation_db.png

Expérience


Les sentiers de la parentalité

Resumé

L’AMO Tempo a mis en place durant six mois cinq matinées d'échange à destination des parents sur les nouvelles technologies. Ce projet, intitulé "Les sentiers de la parentalité", visait à outiller les parents face à l'évolution constante du numérique dans notre société. Ces matinées permettaient aux parents de pouvoir échanger entre eux sans jugement afin de favoriser une parole libre.

Elements de contexte

Ce sont les constats croisés de deux ateliers organisés par l'AMO Tempo qui ont mené à ce projet:

  • A Genappe, l'AMO organise, avec le soutien de l'ONE, des rencontres intitulées "l'Entre deux". Celles-ci ont lieu deux fois par semaine avec des parents et leurs enfants. A plusieurs reprises, les parents ont manifesté leur inquiétude sur les usages qu'ont leurs enfants des nouvelles technologies (les usages futurs ou présents pour ceux qui ont aussi des ados).

 

  • L'AMO organise également, en partenariat avec les écoles de Nivelles, des rencontres avec les jeunes  le mercredi matin sur diverses thématiques. En 2017, les ateliers portaient sur les réseaux sociaux. L'AMO a pu constater que les jeunes étaient souvent livrés à eux-mêmes dans leurs usages des nouvelles technologies, leurs parents manifestaient peu d'intérêt à ce qu'ils y faisaient. 

 

Face à ces constats, l'AMO, qui fait parti du Collectif "Amonet" (un réseau d'AMO sur l'ensemble de la Fédération Wallonie Bruxelles qui se rencontre plusieurs fois par année pour aborder les usages des écrans), a construit ces matinées pour permettre les échanges, créer plus de concordance et rétablir la communication entre parents et enfants autour des écrans. Ce projet s'est mis en place dans le cadre des rencontres "Entre Deux".

Objectifs

Les objectifs de l'AMO étaient les suivants :      

  • Sensibiliser les parents aux usages que leurs enfants ont d'Internet, les sensibiliser aux risques mais également démystifier les fausses croyances ; 
  • Aider les parents à mieux comprendre ce que font leurs enfants sur Internet ;
  • Rétablir une communication parents-ados sur les usages des nouvelles technologies ;
  • Outiller les parents face à l'évolution constante du numérique dans notre société;
  • Permettre aux parents de pouvoir échanger entre eux sans jugement.

Public

En ciblant les parents, ce sont indirectement les jeunes et les enfants qui sont visés.

   ( Parent  )

Milieu de vie

  • Famille - Milieu familial
  • Milieu associatif

Démarches et actions

Construction du projet

Le projet a été construit en cinq matinées par l'animateur des ateliers du numérique pour adolescents et l'animatrice de l'Entre Deux. Il s'est déroulé dans le cadre des rencontres de l'Entre Deux à Genappe.  Tempo s'est inspiré du projet "Internet expliqué à ta mère" de l'AMO Imagin'AMO et de l'organisme jeunesse d'éducation aux médias "Action Média Jeunes". Chaque rencontre était organisée après un petit déjeuner et durait environ 3 heures. Cinq parents ont participé aux matinées.

Les matinées

Les matinées ont ciblé trois thématiques : Facebook et les réseaux sociaux, les smartphones et les jeux vidéo. Chaque thème était introduit par une capsule vidéo humoristique pour illustrer les usages des enfants et des jeunes et faciliter les échanges. 

Matinée 1 : Facebook et nous

Facebook fait partie de votre environnement, mais comment l'utiliser au mieux ? 

Cette matinée était consacrée aux usages des réseaux sociaux, la sécurisation des comptes, le droit à l'image, les données à partager/ne pas partager. 

Pour introduire le sujet, l'AMO a utilisé les capsules vidéo : revenge porn, les jeux vidéos et le téléchargement

Elle a ensuite utilisé le site français "sois net sur le net" (devenu "mes datas et moi") pour conscientiser les parents sur leurs usages d'Internet. Les animateurs étaient là pour assurer la partie théorique et répondre aux questions.

Matinées 2 et 3 : Smartphone et nous

A quoi servent les nouvelles applications et comment les utiliser à bon escient ? 

Ces séances concernaient l'usage du smartphone. L'AMO a introduit le sujet par une vidéo du Youtuber Cyprien "les vieux et la technologie" pour illustrer le fossé entre générations. 
L'animation s'est déroulée à partir des smartphones des parents pour aborder la confidentialité et l'usage dans la famille (dans la chambre, ensemble, à table,...).


Suite aux nombreuses questions des parents, les animateurs ont proposé de poursuivre le débat lors d'une deuxième séance.

Matinées 4 et 5 : Les jeux vidéo et nous

L'utilité pédagogique des jeux vidéos. Rencontre avec l'espace "gaming" du Quai 10 à Charleroi

La première séance partait d'un débat sur l'utilité des jeux vidéo. L'objectif était de montrer l'aspect positif des jeux vidéo et que ceux-ci pouvaient être un support de communication "parent-enfant". L'idée était d'inciter les parents à jouer avec leurs enfants et à s'intéresser à ce qu'ils faisaient sur le net, sans porter de jugement. Les parents avaient beaucoup d'interrogations.

La deuxième séance s'est déroulée sur site, au Quai 10, un complexe pédagogique à Charleroi qui propose cinéma, restaurant et jeux vidéo. Le guide a présenté aux parents les nombreux jeux disponibles sur le site, certains pédagogiques, d'autres récréatifs.  L'AMO a réalisé un débriefing suite à cette visite.

Moyens

Ressources humaines

2 animateurs de l'AMO

Ressources matérielles

  • Pc et smartphones pour illustrer les animations ;
  • mise à disposition d'une salle par l'ONE ;
  • Petit déjeuner avec le budget de l'Entre Deux;
  • En matière d'outils pédagogiques, l'AMO a exploité les capsules du projet "Internet expliqué à ta mère" d'Action Média Jeunes et des vidéos de Cyprien. Le complexe pédagogique Quai 10 a soutenu les animations autour des jeux vidéo.

Ressources financières

  • Action Prévention Parentalité a donné un budget pour ce projet à la demande de l'AMO ;
  • Le projet "Entre Deux" est financé par l'ONE.

Evaluation et enseignements

Constats après le projet

Les parents disent avoir appris des choses et se servent aujourd'hui des trucs et astuces donnés. Ils étaient contents d'être en petit groupe car cela favorisait la parole.

L'AMO constate de son côté que les matinées ont permis les échanges et la mise en concordance entre les paroles de parents et celles des jeunes.

Le projet a permis à l'AMO d'emmener les parents au Quai 10 à Charleroi en transport en commun. Les parents de la consultation sont souvent précarisés, non motorisés et se déplacent peu. L'AMO a fait passer avec succès le message qu'il était possible de se déplacer à partir de Genappe.

Qu’est-ce qui a été facile ? Qu'est-ce qui était soutenant ? Pourquoi ? 

Un des atouts majeurs du projet était qu'il s'insérait dans un projet existant, l'Entre Deux, ce qui a permis de réunir les parents intéressés dans un cadre qu'ils connaissent déjà, mais aussi de profiter de l'infrastructure de ce projet.  L'accueil de l'Entre Deux, le petit déjeuner, les activités pour les enfants, ont été un atout pour la participation des parents. 

La situation géographique du local qui se trouve dans un espace associatif au coeur de la ville de Genappe  et juste à côté de la consultation ONE joue également un rôle dans le succès du projet "sentiers de la parentalité"

La co-animation d'animateurs qui sont eux-même parents et des plus jeunes au sein de l'AMO a permis de faire des ponts pour assurer plus de lien et de cohérence entre les connaissances des parents et les usages des enfants et des jeunes.

A l'heure actuelle, les jeunes parents sont eux aussi utilisateurs des nouvelles technologies, ce qui facilite les animations car ils connaissent déjà les outils.

Et si c’était à refaire, que garderiez-vous ? Que changeriez-vous?

  • S’équiper un peu mieux pour montrer les manipulations des appareils en direct avec un rétro-projecteur.
  • Inviter une personne ressource pour donner de la richesse aux échanges.

Perspectives envisagées

Le projet vient d'une demande des parents. Selon la demande, d'autres projets de ce type pourraient être organisés.

Pour aller plus loin

Si quelqu’un souhaitait mener le même type de projets, vous lui conseilleriez de contacter qui ? de commencer par où ?
Se mettre au même niveau que le parent, lui laisser toute la liberté de s'exprimer et cultiver le non-jugement.

Institution porteur(s) de l'expérience
Service d'Aide en Milieu Ouvert - AMO - Tempo
Institution ressource(s) de l'expérience
Action prévention parentalité asbl
Periode de déroulement du projet
mai à octobre 2017
Territoire
Genappe
Personne de contact
Nicolas Farinari
nicolasfarinari@amotempo.be
067/21 94 55

Edité par le clps-bw
Dernière modification le :
05-11-2018
« Décembre 2018 »
Décembre
LuMaMeJeVeSaDi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31